keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Narbonne à l’affût, le VBN chasse le gros

le 18/11/2021
Narbonne, qui reçoit Paris vendredi, peut, en cas de victoire, chiper provisoirement la tête de la LAM au TVB, en voyage…à Paris le lendemain pour y affronter Le Plessis Robinson. En LAF, Nantes défie le leader indomptable jusque-là, Voléro Le Cannet. En LBM, il y aura des airs de Ligue AM en Bretagne, entre Rennes et Ajaccio.
lnv

LAM (8e journée)
Tours, chef de meute LAM, est de retour dans la capitale, à Charpy. Deux fois en trois semaines, c’est assez peu conventionnel au calendrier, mais ce n’est pas le Paris Volley que le TVB va affronter mais Le Plessis Robinson. Pour ce match de gala, les dirigeants du Plessis empruntent donc la salle parisienne samedi soir et rêvent évidemment d’être les premiers à faire tomber le leader invaincu sur tous les fronts (7/7 en championnat et 2/2 en Coupe d’Europe). Narbonne, son dauphin, aura joué la veille et surveillera cela de près. D’autant qu’en cas de succès à trois points, les Centurions se posteraient, provisoirement en tête de la Ligue ! Mais il faudra pour cela gérer le cas parisien. Inaltérables depuis cinq journées, les Audois sont seulement tombés devant Tours cette saison. La machine de Guillermo Falasca impressionne et le jeu est ciselé par Nicolas Uriarte, autour des deux fers de lance offensifs, Rémi Bassereau et Rafael Araujo, actuel meilleur marqueur LAM (21,4 pts). Pour le Paris Volley en revanche, les choses sont plus complexes et la fessée reçue par le promu et voisin, Le Plessis Robinson, la semaine dernière, n’a pas dû être simple à digérer.

Le troisième larron de tête, Chaumont, reçoit une équipe poitevine engluée à la dernière place du classement. Tourcoing n’est guère mieux sur le plan comptable, mais rien de tel qu’un derby du Nord face à Cambrai vendredi soir pour relancer le navire TLM ! Mais il faudra que les Tourquennois aient les yeux partout car le CV présente beaucoup d’atouts offensifs. Défait sèchement à Tours, Montpellier veut se remettre en selle face au champion sortant, l’AS Cannes, un peu de travers ces temps-ci. Battus sur leur sol samedi dernière, Toulouse et Nantes Rezé se croisent demain soir pour s’arrimer au premier groupe. Enfin Nice veut bonifier dès demain son succès en terre nantaise face à l’Arago Sète. Mais méfiance, Moritz Karlitzek est actuellement très inspiré.     

LAF (10e journée)
C’est un enchaînement coton pour le VBN. Défait dans les grandes largueurs à Mulhouse, vaillant mais battu à Béziers ensuite, Nantes doit maintenant se coltiner le leader invaincu de la LAF, Voléro Le Cannet ! Pas une mince affaire pour Cyril Ong et ses dames. Mais l’affrontement va être intéressant et peut aussi se jouer sur l’état de fraîcheur. Le rythme LAF a été soutenu depuis le lancement de la saison hexagonale et  les organismes ont encore été un peu plus éprouvés cette semaine avec, pour chacune des deux équipes, une ouverture à l’extérieur en CEV Cup, victorieuse pour Le Cannet, perdue pour Nantes. Il faudra donc avoir encaissé et digéré cela au mieux pour s’imposer samedi. Déjà relégué à neuf points du leader, Nantes serait évidemment bien inspiré de créer l’exploit. Cela arrangerait sans doute aussi Mulhouse, qui suit aux talons les Cannetannes avant un déplacement périlleux à Paris. Tombeuses de Cannes, de Béziers et de Nantes, les Mariannes prennent un malin plaisir à couper les fortes têtes depuis le début de la saison.

Avec douze points pris et aucun set lâché, Pays d’Aix Venelles avance comme une flèche depuis quatre matches ! Son déplacement à Cannes annonce donc de belles étincelles. Au cœur du classement, Terville et Béziers se croisent pour un rendez-vous important qui pourrait permettre au vainqueur d’opérer un rapproché vers la première partie du tableau. Pour Vandoeuvre Nancy, l’heure est à la gagne aussi. Battues lors de leurs cinq dernières sorties, les Lorraines ont tout intérêt à dompter le promu, Evreux. Samedi sera un soir forcément particulier et chargé d’émotions pour Chamalières. Les Auvergnates reçoivent en effet Marcq-en-Barœul, l’équipe de leur ancienne et emblématique capitaine, Christelle Tchoudjang. Enfin, France Avenir 2024 est en quête d’un premier succès cette saison, avec la réception de Saint-Raphaël. 

LBM (7e journée)
Saint-Nazaire connaît l’équation. En voyage en Gironde, chez une formation qui n’avance quasiment plus depuis la première journée, le SNVBA ne veut surtout pas baisser la vigilance à Saint-Jean-d’Illac. Nancy sera sur le même ton, avant de défier le promu Avignon et le troisième scoreur de la Ligue, Maoni Talia. Exempt le week-end dernier, Fréjus revient en jeu avec une potentiel troisième place à la clé en cas de succès chez un rival sérieux, Saint-Quentin. Mende n’a pas envie d’être la première équipe à céder un point aux jeunes pousses fédérales du CNVB. Enfin, il y aura comme un air de LAM en Bretagne samedi soir, puisque Rennes reçoit Ajaccio, dans ce qui constituait il n’y a pas si longtemps un joli rendez-vous en première division.    

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies