keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Un «Boxing Day» allégé

le 29/12/2021
Pour le premier «Boxing Day» made in LNV, cette 14e journée LAM a été sérieusement amputée puisque quatre matches ont été reportés pour cause de Covid, mais il reste malgré tout de beaux moments à vivre, notamment pour Narbonne qui vise une place de co-leader, en recevant Poitiers.
lnv

LAM (14e journée)


Sûr qu’on avait espéré un grand et beau rendez-vous. Un plateau complet, entre le réveillon de Noël et la nouvelle année, pour célébrer le championnat de France et présenter à tous publics les grands hommes de la division. Malheureusement, la situation sanitaire s’est invitée sans carton et est venu gâcher la fête programmée par la lnv, pour la première fois à cette période de l’année. Le «Boxing Day» se jouera donc en trois rounds seulement, au lieu des sept initialement prévues. Le Covid et son variant  infernal, Omicron, a frappé sans ménagement certains effectifs LAM, comme il le fit dans le basket, le foot et le rugby, contraignant les instances sportives à un gymkhana calendaire et un report express de multiples rencontres. Ainsi, cette 14e levée de LAM, la dernière de l’année civile avant la bascule vers 2022, ne comptera que trois rencontres. Montpellier – Tourcoing, Toulouse – Le Plessis-Robinson, Nantes Rezé – Paris et Nice – Tours ont en effet été reportés pour cause de cas Covid dans plusieurs effectifs. Seuls trois matches sont donc appelés ce mercredi. Mais cette demi-journée n’est pas pour autant dénuée d’enjeu, avec notamment trois des quatre premiers de la division sur le pont. Au premier rang desquels Narbonne. Les Centurions, magnifiques dauphins du TVB, accueillent Poitiers avec dans le viseur une place de co-leader, en cas de succès ce soir ! Un défi dans les cordes des hommes de Guillermo Falasca, qui restent sur dix succès lors de leurs onze derniers matches de championnat ! Pour le SPVB 52, en revanche, l’histoire est moins glamour. Avant-dernier de LAM, Poitiers n’a pas encore gagné une seule fois à l’extérieur depuis le début de la saison. Pour Sète aussi, l’occasion est belle de venir talonner le TVB. En cette fin d’année, l’Arago est tout simplement irrésistible et vient d’engranger sept victoires consécutives et un carton plein, soit 21 points ! Ce soir, les Sétois sont en voyage chez un champion de France en titre en grosse difficulté. Avec un nouvel entraîneur, Nikola Matijasevic, l’AS Cannes espère enfin inverser la dynamique. Mais après Tours il y a dix jours, Sète n’est vraiment pas un cadeau non plus pour l’entraîneur serbe et sa troupe ! Enfin, Chaumont accueille Cambrai avec la volonté de bien finir l’année, après un mois de décembre plus délicat, entre élimination en CEV Cup et trois défaites lors de ses quatre derniers matches LAM. En face, Cambrai, privé d’Axel Truhtchev et de son pointu Vasyl Tupchii, traverse un moment bien plus délicat après un joli début de saison et tentera de stopper la série en cours de six revers de suite.                  

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies