keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Les grosses têtes lèvent le doigt

le 03/11/2022
Chaumont, Tours et Montpellier, les trois grosses écuries du championnat, se sont imposés avec maîtrise hier soir, tandis que Tourcoing, vainqueur du derby du Nord, enchaîne un sixième succès et étire son invincibilité.
lnv

LAM (6e journée)


Il fallait être calibré, avoir de la poigne et une certaine carrure pour briller en cette journée de milieu de semaine. Quatre jours après un week-end déjà fort animé, la LAM avait remis mercredi ses troupes en marche. Et ça n’a pas déplu aux fortes têtes du championnat. Ainsi, Chaumont, leader de meute, a maîtrisé avec sang-froid le brillant promu nazairien (3-1). Le gain du deuxième set (29-27) par les Chaumontais a sans doute opéré la bascule, dans un match où le service haut-marnais a, comme de coutume, fait mal (8 aces) et le danger est venu de partout. Avec cinq marqueurs à dix points et plus une nouvelle fois, le CVB 52 fait peser un danger à 360° sur ses adversaires depuis le début de saison et, à la passe, Raphaël Corre se régale à pianoter, un coup à droite, un coup à gauche.

Dans la roue de Chaumont cependant, d’irréductibles Tourquennois ne lâchent rien. Dans une saison sans «domicile fixe», le TLM est presque toujours en voyage et cela forge ses succès, qui s’empilent sans faute depuis le début de la saison. Hier, dans un derby nordiste qui fit du bruit à Vanpoulle, Tourcoing a dominé Cambrai (1-3), inspiré par un minot de 21 ans, le réceptionneur-attaquant français, Grégory Gempin. Promu titulaire pour la première fois de la saison, l’ancien du CFVB sortait un match comme un coup d’éclat, terminant meilleur marqueur du TLM (19 pts) et portant la troupe de Mauricio Paes vers une sixième victoire en six matches !

Tours, lui, se pose désormais avec force et conviction sur le podium, après un quatrième succès consécutif sans accroc devant Sète (3-0). Son pointu brésilien, Drame, a une nouvelle fois fait le travail proprement (22 pts à 59% en attaque). Mais c’est aussi le champion en titre, Montpellier, qui relève hardiment la tête. En déplacement à la Trocardière de Nantes Rezé, la mission n’était pas simple, mais les Héraultais ont enchaîné une troisième victoire de rang (1-3). Aux 29 points de Chizoba Neves Atu, Théo Faure a répliqué en sortant l’effaceur, avec une ardoise à 25 unités à 54% de réussite en attaque !

Si les «gros» se sont illustrés ce mercredi, deux équipes du bas ont sorti les griffes aussi. Face à Poitiers, Le Plessis Robinson a lutté deux heures pour engranger son deuxième succès de la saison (3-2). Une attaque efficace (58% de réussite), portée par le tandem Samuel Jeanlys (18 pts) – Niko Suihkonen (18 pts) a permis d’annihiler les assauts répétés du pointu brésilien du SPVB, Gabriel Candido (30 pts). Sur la Côte, Nice a décroché devant Paris sa première victoire de la saison au terme d’une lutte de 2 h 17 (3-2). François Rebeyrol fut particulièrement inspiré (19 pts), tandis qu’à Paris, Ibrahim Lawani semble sur le bon chemin du retour (22 pts). Enfin, après deux revers de rang, Narbonne est allé glaner un succès précieux à Toulouse (1-3), porté par le bras monumental de son réceptionneur-attaquant vénézuélien, Willner Rivas (27 pts à 60% dont 2 contres).

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies