keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Ici, c’est Paris !

le 09/11/2022
Les Mariannes ont joliment dominé Cannes pour s’installer sur le podium de la LAF. En attendant la rencontre Nantes – Mulhouse ce soir, c’est Béziers qui a pris les commandes à la faveur de son succès sur Vandoeuvre Nancy
lnv

LAF (5e journée)
La saison dernière avait été compliquée et frustrante pour des Parisiennes, finalement 10e et assez loin du compte et des Play-Offs. Après avoir tout chamboulé ou presque à l’intersaison, les Mariannes d’Alessandro Orifice, désormais à la barre, affichent un tout autre visage depuis le début du championnat. Après avoir pris un point sur le parquet des Neptunes de Nantes, puis s’être imposé au Cannet samedi dernier, Paris a mis cette fois le RC Cannes en bouteille mardi soir (3-1). Aux 25 points de la pointue estonienne de la Croisette Kertu Laak, la réceptionneuse-attaquante slovaque du SF Paris Saint-Cloud, Karin Palgutova (23 pts), a superbement répondu, tandis que le service parisien faisait très mal à la réception cannoise, avec 10 aces au total ! Voilà désormais les Mariannes sur le podium de la LAF et conforté dans l’idée qu’elles peuvent jouer un grand rôle cette année.

En attendant la rencontre au sommet entre Nantes et Mulhouse ce soir, c’est Béziers qui s’est emparé du leadership, après son succès sur Vandoeuvre Nancy (3-0), dans lequel Amélie Rotar a fait les choses plutôt proprement (16 pts à 58% de réussite en attaque). Dans la roue des Angels, Volero Le Cannet s’est calé. Après son revers face à Paris, le tenant du titre a remis les choses dans l’ordre à Saint-Raphaël (1-3). La centrale française, Chloé Mayer (11 pts à 77%) a été précieuse au soutien de la jeune triplette russe du Volero.

Sévèrement secoué à domicile par Béziers samedi dernier, Pays d’Aix Venelles s’est rebiffé à Levallois (1-3), chez u promu qui demeure toujours sans succès en LAF cette saison. Tout comme France Avenir 2024, pour qui l’enjeu n’est évidemment pas le même cependant. Hier, la jeune troupe de l’IFVB s’est inclinée à Marcq-en-Barœul (3-0). Un VCMB pimpant en attaque (44 sur 69, soit 64% de réussite), porté notamment par Alexandra Dascalu (18 pts dont 3 contres). Enfin, Chamalières a décroché un brillant et probant deuxième succès cette saison en mettant sèchement au pas Terville-Florange (3-0).  

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies