keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Les Neptunes chutent en Moselle, le trio de tête LBM au garde-à-vous

le 04/01/2023
Terville Florange a fait vaciller le leader nantais au tie-break. Paris, difficile vainqueur de Levallois, et Le Cannet, plus tranquille face à France Avenir 2024, se rapprochent. En LBM, le trio de tête n’a rien laissé tomber.
lnv

LAF (13e journée)
Pour lancer l’année 2023, le voyage en Moselle n’était pas, sur le papier, des plus paisibles pour le leader nantais qui n’avait cédé qu’une fois jusqu’ici et qui est donc tombé une fois de plus à Terville Florange mardi soir (3-2), au terme d’un bien joli combat de 2 h 11, marqué par deux performances individuelles de très haut vol. Côté mosellan, c’est la pointue américaine, Taylor Fricano, qui a fait valser les chiffres avec 30 points dont 4 aces pour porter le TFOC à la victoire. Et pourtant, en face, sa compatriote, Taylor Mims, fit encore plus fort avec 36 unités (dont 4 contres), record de la saison. Mais à l’arrivée, c’est bien Terville Florange qui s’est adjugé le tie-break (15-13), conservant ainsi sa quatrième place au classement.

Une défaite nantaise qui fait les affaires du tandem, Paris – Le Cannet. Les Mariannes grappillent en effet un point sur le leader, grâce à un succès bien compliqué à valider face au voisin du 92, Levallois (2-3). Mené deux manches à rien, l’affaire prenait alors vilaine tournure, mais Paris a su se rebeller pour renverser l’affaire, grâce notamment à une qualité de service remarquable (10 aces pour 5 fautes) et une présence constante au block (15 contres dont 6 pour Candelaria Herrera). De son côté, le champion en titre a eu moins de mal à se défaire de France Avenir 2024 (0-3), profitant notamment de la belle prestation de sa centrale brésilienne, Milka Marcilia (9 pts dont 5 contres).

Dans le match des postulants au Top 4, c’est Béziers qui a réalisé le bon coup en l’emportant à Cannes (0-3), dans le sillage de son duo offensif labellisé, Amélie Rotar (20 pts) – Bianca Cugno (19 pts). Pour les Cannoises, c’est la troisième défaite de suite et une chute à la 7e place du classement désormais.

Car Mulhouse est passé devant ! En déplacement à Vandoeuvre Nancy, qui restait pourtant sur cinq succès de rang, le VMA a parfaitement entamé l’année en s’imposant en Lorraine (1-3). Hélène Rousseaux (16 pts) et Christelle Nana (15 pts) ont tenu les rênes en attaque et ainsi replacé le train mulhousien à un seul point de la 4e place.

Saint-Raphaël a décroché un succès précieux au Pays d’Aix Venelles dans la quête d’un ticket en Play-Offs (2-3). Pourtant en retard de deux sets, le SRVVB a totalement inversé la tendance. La réceptionneuse-attaquante japonaise, Arisa Inoue (21 pts dont 2 aces) et la centrale italienne, Alessia Mazzon (18 pts dont 5 contres) ont été les principales artisanes de la victoire des Varoises. Enfin, le match Marcq-en-Barœul – Chamalières a été reporté.

LBM (13e journée)
Le trio de tête n’a absolument rien lâché hier soir. Mende, Saint-Quentin et Saint-Jean d’Illac se sont imposés et ont pris un peu plus leur distance sur le reste de la meute. Ceci, grâce au succès notamment du SQV sur l’AS Cannes (3-0). Daniel Bala a, encore, fait les choses très bien (18 pts à 86% en attaque) pour les Saint-Quentinois, renvoyant désormais les Cannois à cinq longueurs de la triplette de tête.

Les Azuréens sont même désormais rejoints par Avignon, qui a écorné la belle série de Martigues, opposant direct dans la chasse aux Play-Offs (3-0). Le jeune réceptionneur-attaquant, Kévin François (16 pts dont 2 aces) a parfaitement épaulé Maoni Talia (21 pts) en attaque.

Mende, lui, s’est donc défait de Lyon (1-3), qui n’y arrive plus en enchaîne un sixième revers de rang. Avec 11 contres dont 5 pour son central brésilien, Lucas Salles, le MVL a dominé la bataille du filet. Pour les Illacais, la belle vie continue avec la barre des dix succès consécutifs atteinte mardi soir devant Rennes (3-0) ! Avec 5 contres, Romain Bonon fut un formidable passeur-contreur pour l’ASI.

Enfin, 2023 commence dans le même gris qu’a fini 2022 pour Nancy, tombé sèchement à Fréjus (3-0) pour la cinquième fois de suite et désormais en gros danger au classement. Pour Fréjus et Joshua Marty (24 pts), ce succès permet en revanche de s’accrocher à l’arbre des Play-Offs, en attendant le déplacement d’Ajaccio chez France Avenir 2024, programmé au 18 janvier.

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies