keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Poitiers se rebiffe, Mulhouse prend la pole

le 06/12/2021
Si le club des cinq de LAM continue à mener grand train, Poitiers a lâché la dernière place à la faveur de son succès sur Tourcoing. En LAF, Mulhouse prend les rênes après la défaite du Cannet à Béziers. En LBM, Saint-Jean-d’Illac retrouve le goût de la victoire à Avignon.
lnv

LAM (11e journée)
Ils attendaient cela depuis un long moment, depuis le début de la saison en réalité. Vendredi soir, Poitiers est peut-être enfin entré dans la saison. Des deux pieds, avec un enthousiasme et une continuité dans le jeu que le SPVB n’avait encore jamais montré. A l’arrivée, un succès net et sans bavure sur Tourcoing (3-0), pourtant campé sur trois victoires de rang ! Surtout, un match plein, avec un service (8 aces) qui a mis constamment la réception tourquennoise dans le dur et un block qui a réduit sans cesse les options de jeu du passeur argentin du TLM, Matias Sanchez. Avec ce deuxième succès de la saison, Brice Donat et ses hommes abandonnent la dernière place du classement à l’AS Cannes. Dominé sur ses terres par Chaumont (0-3), le champion en titre continue de claudiquer, tandis que le CVB 52 s’accroche au podium. Mais en réalité, devant, personne ne lâche la moindre parcelle de terrain, puisque les cinq premiers ont gagné ! Victorieux de Nantes Rezé (3-0), le leader, Tours, avec un Kamil Baranek (16 pts à 68% en attaque) qui a fait le travail, étire sa série d’invincibilité à 14 matches, toutes compétitions confondues. Après sa déconvenue à Tourcoing le week-end passé, Narbonne n’a pas cogité face à Toulouse (3-1). Malgré l’absence de Rafael Araujo, les Centurions ont brandi le sabre derrière Aymen Bouguerra (18 pts dont 4 contres). Face au Plessis-Robinson, Montpellier a enchaîné un quatrième succès d’affilée en championnat (3-1), avec un Célestin Cardin au plus près des nuages et auteur de sa plus grosse performance LAM en carrière (26 pts à 60%) ! Dernier membre du club des cinq l’Arago Sète n’a fait aucun sentiment à Paris (0-3), avec 4 contres pour Maximiliano Gauna et 18 points (à 79% en attaque) pour Moritz Karlitzek. Enfin, Cambrai, toujours privé de Vasyl Tupchii, continue de dégringoler. Face à Nice, les Cambrésiens ont subi un quatrième revers consécutif (1-3) et le médaillé de bronze olympique des Aiglons, Bruno Lima, s’est encore régalé avec une feuille de stats monumentale à l’arrivée (32 pts à 70% en attaque).        

LAF (12e journée)
Dominateur et sûr de son volley depuis le début de la saison, Volero Le Cannet est aujourd’hui un peu plus à la peine. A Béziers, le leader a subi sa plus lourde défaite (3-0) et abandonné du même coup le fauteuil de leader ! Côté biterrois, Bianca Cugno a eu la main lourde (21 pts dont 4 contres). Cela fait le bonheur de l’ASPTT Mulhouse. Le champion sortant retrouve ainsi son trône, après une victoire sans tremblement sur Pays d’Aix Venelles (3-0), avec un block quatre étoiles (13 contres dont 4 pour Megan Viggars). Derrière, Cannes a profité du match reporté du VBN pour se poser sur la troisième «boîte» grâce à un match maîtrisé devant Vandoeuvre Nancy (3-0). Des Lorraines totalement éteintes par le contre azuréen (15 blocks dont 5 pour Tiziana Veglia). Derrière le quatuor de tête, Saint-Raphaël fait la bonne opération de la soirée, à la faveur de son succès sur Chamalières (3-1), avec une centrale bosnienne, Ajla Paradzik, plus haute que tout le monde et auteure d’un match quasi parfait terminé à 20 points dont 2 aces et…8 contres ! Paris, en revanche, continue de glisser au classement. Dominées par Marcq-en-Barœul (1-3), les Mariannes subissent un quatrième revers consécutif, tandis que les Marcquoises, portées par le tandem Tchoudjang – Orlé (21 points chacune), s’agrippent au Top 6. Enfin, Evreux signe un deuxième succès cette saison sur les terres de France Avenir 2024 (1-3), avec une centrale américaine, Santita Ebangwese, à son avantage (13 pts dont 3 contres).

LBM (9e journée)
Saint-Nazaire galope et Saint-Jean-d’Illac se rebelle ! Leader, les Nazairiens passaient un test intéressant face à Saint-Quentin, en pleine dynamique. Test relevé avec un succès contesté mais bien validé (3-1), dans les pas du réceptionneur-attaquant hongrois, Kristof Horvath (16 pts), et malgré les 24 points du pointu brésilien du SQV, Daniel Martins. Nancy exempt, le fossé se creuse derrière, où Martigues et son central serbe, Luka Marinkovic (14 pts dont 3 aces et 4 contres), profitent de la victoire sur France Avenir 2024 (3-0) pour remonter sur le troisième plot du podium. Mais c’est la rébellion des Girondins qui a animé le week-end en LBM. Sans succès depuis la…1re journée de championnat, Saint-Jean-d’Illac est allé s’imposer collectivement à Avignon au terme d’une belle bagarre (2-3). Les six aces de Nicolas Gardien ont pesé lourd en faveur des Illacais. En voyage à Fréjus, Ajaccio a parfaitement gérer le money time des trois sets pour ramener un succès convaincant (0-3) et équilibrer son bilan. Son central, Sebastian Roatta (13 pts dont 6 contres), a été particulièrement en vue. Enfin, Rennes a mis fin à trois revers consécutifs en s’imposant à Mende (1-3), avec un Titouan Halle très inspiré à tous les bouts du terrain (20 pts dont 3 aces et 3 contres).  

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies