keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Shows à l’avant

le 09/12/2021
Le week-end de LAM est un rendez-vous entre ténors du championnat puisque quatre des cinq premiers se retrouvent frontalement opposés, avec Chaumont – Narbonne et Sète – Tours en plats gastronomiques. En LAF, Mulhouse, en voyage à Evreux, voudra conserver son nouveau rang de leader.
lnv

LAM (12e journée)
C’est du lourd, du très lourd au programme de cette douzième journée de championnat. Alors que le club des cinq a largement pris les devants et déjà creusé un écart significatif, quatre d’entre eux vont se retrouver en confrontation directe ce samedi soir ! A Sète d’abord, Patrick Duflos et ses hommes reçoivent en grandes pompes la prestigieuse maison tourangelle, indéracinable sur son socle depuis le début de la saison, qualifiée pour les huitièmes de finale de CEV Cup cette semaine avec un quinzième succès en quinze matches toutes compétitions confondues ! Un match qui promet. L’Arago reste de son côté sur cinq succès de rang et le TVB veut fêter dignement la dernière de son joker de luxe, Kamil Baranek, en LAM cette saison. Au Palestra de Chaumont aussi, ça va remuer. Le CVB 52 vise la place de dauphin et entend bien y déloger son invité du samedi soir, Narbonne. Les Chaumontais sont en plus dans une quête de réhabilitation à domicile, après un dernier échec face au leader tourangeau il y a deux semaines et veulent aussi passer vite à autre chose après leur élimination par Galati en CEV Cup ce mercredi. Mais en face, les Centurions sont entrés dans l’histoire cette semaine, avec une qualification historique en huitièmes de finale de la Challenge Cup face à Nicosie et ils n’ont absolument pas envie de redescendre de leur nuage, pas plus que de céder leur deuxième place. L’autre membre du Top 5, Montpellier, tombeur d’Olympiakos en C2 mardi,  sera, lui, en visite à Toulouse et pourrait bien profiter de la situation, car les Spacer’s traversent un passage délicat avec cinq revers consécutifs. Dès le vendredi, on aura ouvert les hostilités. A Nice, les Aiglons, emmenés par un ébouriffant Bruno Lima depuis quelques journées, voudront éteindre le feu poitevin, ranimé la semaine passée face à Tourcoing. Autre belle affiche du vendredi, en Loire-Atlantique où Nantes-Rezé défie Cambrai. Une rencontre entre deux équipes en recherche de continuité et de confiance dans le jeu et qui visent chacune un billet pour le Top 8 et les Play-Offs. Les Nantais restent sur trois défaites d’affilée face à trois monstres du championnat cependant. Quant aux Cambrésiens, le bilan est encore moins réjouissant, avec quatre revers consécutifs et la perte de leur pointu titulaire, Vasyl Tupchii. Autre gros match de cœur de classement, à Charpy samedi soir. Séché à Poitiers le week-end dernier, le TLM va tenter de se relever à Paris, mais la troupe de Dorian Rougeyron ferait une belle affaire en domptant un adversaire direct dans la course aux Play-Offs. A quelques kilomètres de là, au Plessis-Robinson, l’AS Cannes sera dans des préoccupations autrement plus essentielles, celles du maintien. Pour le champion de France sortant, calé au dernier rang, il est en effet déjà urgent de réagir.      

LAF (13e journée)
Mulhouse étrenne ce week-end à Evreux ses galons de nouveau leader de la division, dérobés la semaine dernière au Volero Le Cannet. Dans l’Eure, l’ASPTT est favorite, mais dans la foulée d’un match de Ligue des Champions perdu dans les grandes largeurs à Monza, rien n’est jamais aisé. Le Cannet ne sera pas non plus en terre plane à Terville Florange. Après le revers à Béziers, les Cannettanes devront être convaincantes et vigilantes pour s’imposer en Moselle, mais leur belle performance en huitièmes de finale aller de la CEV Cup cette semaine face à Oloumouc (3-0) doit pouvoir relancer la dynamique. Pour le RC Cannes, actuel troisième du classement, la venue de Saint-Raphaël constitue un joli test et l’occasion de chasser un opposant dangereux. Les Varoises cumulent en effet quatre succès lors de leurs cinq derniers matches et elles lorgnent discrètement sur le podium. Privé de match LAF le week-end passé pour cause de Covid dans les rangs de Terville, le VBN remonte sur scène en Lorraine. A Vandoeuvre Nancy, les Nantaises seront attendues, d’autant que le VNVB reste sur deux succès de suite à la maison. Mieux «en cannes» depuis deux semaines, Marcq-en-Baroeul reçoit Béziers dans un match à l’équilibre entre deux équipes qui présentent le même bilan (6-6) et une courbe ascendante, même si les Héraultaises sont rentrées de Kazan avec une défaite en Ligue des Champions cette semaine (3-1). Pour Pays d’Aix Venelles, en revanche, les temps sont un poil plus compliqués. L’enchaînement Cannes, Nantes, Mulhouse s’est soldé par trois échecs et les Provençales veulent réenclencher face aux Mariannes de Paris, elles aussi un peu plombées par quatre revers de suite. Enfin, Chamalières accueille France Avenir 2024 avec un seul objectif : s’extirper un peu de la zone rouge.    

LBM (10e journée)
Le leader, Saint-Nazaire, va souffler un peu ce week-end, sans crainte de perdre son fauteuil de leader. Nancy, en revanche, revient en jeu, avec un déplacement coton à Ajaccio, qui s’est montré conquérant à Fréjus le week-end dernier. Des Varois qui tenteront, eux, de faire un coup à Rennes samedi soir pour se remettre debout. Le troisième du classement, Martigues reçoit Avignon et vise un sixième succès cette saison. Dominé à la loyale par le SNVBA, Saint-Quentin veut se relancer face à Mende, qui navigue dangereusement en eaux troubles. Enfin, dès vendredi, France Avenir 2024 tentera d’obtenir un premier succès cette saison face à Saint-Jean-d’Illac. Des Girondins, longtemps mal en point, mais un peu ragaillardis par leur succès dans le Vaucluse samedi dernier. 

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies