keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Leaders à terre

le 13/12/2021
Le week-end a été fatal aux leaders LAM et LAF. Tours a chuté à Sète pour la première fois de la saison, tandis que Mulhouse a cédé chez le promu Evreux en LAF. En LBM, Nancy a impressionné à Ajaccio.
lnv

LAM (12e journée)
Sûrement que le TVB avait rêvé d’une phase aller parfaite. Il n’en était plus très loin. Avec ses quinze victoires consécutives, toutes compétitions confondues, il semblait pouvoir se relever de tout. Mais samedi soir, le leader tourangeau a pris la grêle de l’Arago Sète au service et il a plié ! Sèchement, en trois sets (3-0). Avec 13 aces au total, la troupe de Patrick Duflos n’a jamais relâché la pression et son artilleur allemand, Moritz Karlitzek, a réussi un récital sur la mise en jeu, avec 8 aces à lui seul sur ses 19 points ! Tours concède donc son premier revers LAM et c’est Narbonne qui fait l’excellente affaire du week-end. Dans le match des poursuivants directs, les Centurions sont venus punir Chaumont au Palestra (1-3), avec cinq scoreurs à plus de dix points, dont Nicolas Zerba, précieux au contre (4 blocks). Ce succès narbonnais est d’autant plus intéressant que Montpellier s’est aussi fait sacrément bousculer ce week-end, dominé à Toulouse (3-0). Des Spacer’s pourtant à l’arrêt depuis cinq matches, mais portés par un Joachim Panou flamboyant (24 pts à 72% en attaque). Derrière le club des cinq, Nice reste calé au sixième rang grâce à son succès sans peur et en 1 h 15 devant Poitiers (3-0), avec un Bruno Lima quasi parfait (17 pts dont 15/17 à l’attaque). A la suite des Aiglons, Paris pointe sa trogne, grâce à un succès bien senti sur Tourcoing (3-1). Ibrahim Lawani a encore joliment frappé (22 pts). Nantes Rezé s’installe aussi et renvoie Cambrai en lisière du doute (3-1) puisque les Nordistes enregistrent un cinquième revers consécutif et dégringolent à l’antépénultième rang du classement. Car, Le Plessis-Robinson, lui, a décroché sa quatrième victoire de la saison aux dépens d’une équipe cannoise au bord du précipice (3-0), martyrisé par le service francilien (9 aces) et incapable de tenir la réception (41%).

LAF (13e journée)
L’ASPTT Mulhouse n’aura pas gardé bien longtemps son fauteuil de leader. Assise dedans le week-end précédent, elle en est déjà délogée, après un revers inattendu au tie-break à Evreux (3-2) ! Un promu ébroïcien qui réalise la «perf» de la journée et de sa saison jusque-là. Trois jours après le revers à Monza en Ligue des Champions, les Alsaciennes, souvent menées, ont pourtant obtenu une balle de match dans le set décisif, mais Evreux l’a sauvée, avant de s’offrir une grande victoire, la deuxième de suite, dans les souliers magiques de sa réceptionneuse-attaquante française, Sabine Haewegene (28 pts à 62% dont 3 contres). Le Cannet ne s’est pas fait prier et a évidemment sauté sur l’occasion. Intraitable à Terville Florange, le Volero s’est imposé sans crainte (0-3) avec quatorze fautes directes seulement en trois sets. Le tandem est désormais loin devant car Nantes a laissé tomber un point en Lorraine, dans un succès au finish (2-3), derrière une Tessa Grubbs omniprésente (28 pts). Pour Cannes, l’issue fut plus rude encore. En leur Palais, les Cannoises ont en effet subi la loi des Varoises voisines de Saint-Raphaël (1-3), portées par une variété offensive appréciable (cinq marqueuses à plus de dix points) et par une qualité de service remarquable (11 aces), qui a mis tout du long la réception azuréenne sur le gril. Dans un match d’outsiders, Béziers a ramené un succès de combattant de Marcq-en-Barœul (2-3), avec notamment 23 points pour Bianca Cugno.  Pays d’Aix Venelles se replace aussi après avoir infligé un cinquième revers d’affilée aux Mariannes parisiennes (3-0), sous la belle inspiration d’Amélie Rotar (18 pts). Enfin, France Avenir 2024 a glané à Chamalières son deuxième point de la saison, après une défaite au tie-break (3-2). Des Auvergnates qui peuvent saluer la performance de leur pointue cubaine Greisy Fine Martinez (28 pts).

LBM (10e journée)
Saint-Nazaire au repos, Nancy en a profité pour «boucher le trou», grâce à un succès plein de maîtrise et d’autorité à Ajaccio (0-3). Les homes d’Eric Ngapeth ont été solides partout, avec 89% de réussite en réception, 8 aces et 8 contres dont cinq pour le capitaine Horacio D’Almeida. Derrière, Saint-Quentin retrouve le podium à la faveur d’un succès sans mal sur Mende en une petite heure (3-0) et une attaque efficace (74% de réussite). Martigues, en revanche, a cédé en Provence face à Avignon et les 26 points de Maoni Talia (2-3). Rennes aussi a subi le même sort en Bretagne, battu sur la ligne par Fréjus (2-3) et la stat monumentale du central espagnol, Dany Maccaro, auteur de 9 contres ! Enfin, Saint-Jean-d’Illac a enchaîné un deuxième succès consécutif en s’imposant chez France Avenir 2024 (1-3), avec un Martin Jambon dans les clous (19 pts dont 3 contres).                 

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies