keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Les «Boys» et les grandes dames

le 01/12/2022
Les «Boys» de Nantes Rezé accueillent samedi le leader chaumontais pour un rendez-vous majuscule en LAM. En LAF, c’est l’heure de l’historique Mulhouse- Cannes, tandis que les co-leaders, Cannes et Mende, se croisent en LBM.
lnv

LAM (11e journée)
C’est l’heure pour les «Boys» d’être des «bonhommes». Auteur d’un premier tiers de saison parfaitement négocié, Nantes Rezé reçoit samedi soir à la Trocardière le leader LAM, Chaumont. Un test majeur, qui devrait révéler la véritable nature de ce groupe nantais, en quête d’un cinquième succès consécutif et porté en attaque par le meilleur marqueur de la division, Chizoba Neves Atu (23,8 points de moyenne par match). Le même jour, Tours, sur la lancée d’un deuxième succès en Ligue des Champions à Lisbonne, a, sur le papier, un match dans ses cordes, face au Plessis Robinson. Méfiance cependant, les Hiboux ont déjà tombé Tourcoing et Sète à l’extérieur et semblent aimer les voyages.

Derrière, Saint-Nazaire lorgne sur le podium avant de recevoir Paris, requinqué par son succès face à Poitiers la semaine passée. Pour Montpellier, le déplacement à Sète s’annonce coton, dans la foulée d’une troisième défaite, à Novi Sad, en Ligue des Champions. D’autant que l’Arago veut gommer trois revers consécutifs. Dominé par le TVB le week-end dernier, Tourcoing n’est pas non plus en balade à Toulouse ce vendredi soir, en ouverture de la 11e journée. A la maison, les Spacer’s restent en effet sur un coup d’éclat face au CVB 52 !

Pour Narbonne, il s’agira de se remettre la tête à l’endroit après une lourde chute à la maison en CEV Cup devant Belchatow. En déplacement chez le dernier de la classe, Cambrai, les Centurions vont croiser une équipe en manque de confiance, plombée par sept défaites de rang ! Enfin, le duel entre Nice et Poitiers vaudra cher dans le bas du classement. Les Aiglons restent sur deux victoires lors de leurs deux dernières réceptions, tandis que le SPVB n’a toujours pas remporté le moindre match loin de ses bases.

LAF (10e journée)
C’est l’incontournable, le classique gravé dans le marbre. Samedi, en début de soirée, Mulhouse accueille en effet le RC Cannes au Palais des Sports. Ce n’est pas un match, c’est un conte, une histoire en cent tomes, entre les grandes dames du volley féminin français, où quand ces deux clubs ont trusté 20 des 26 places de finaliste sur les treize derniers championnats terminés sur une finale ! Bref, c’est du lourd et l’opportunité pour le VMA de recoller au premier peloton en cas de succès.

L’autre très belle affiche du samedi soir se tiendra au Cannet, où le champion en titre reçoit Terville Florange. Sur une mauvaise série de deux défaites consécutives, Volero ne peut se permettre un troisième faux pas de rang. Mais en face, le TFOC est en plein boum. Taylor Fricano, Shannon Scully, Alicia Ogoms, Mariam Sidibe, le danger semble pouvoir tomber de partout !

De son côté, le leader, Nantes, sera en déplacement à Saint-Raphaël, toutes voiles dehors, gonflées par 12 points sur 12 pris lors de ses quatre derniers matches. La tâche s’annonce donc ardue pour les Varoises qui flottent aux abords du Top 8. Béziers aussi est dans ces eaux-là avant de recevoir Levallois, beaucoup plus bas et toujours sans le moindre succès en LAF cette saison.

C’est aussi le cas de France Avenir 2024 qui attend Pays d’Aix Venelles et sa figure tutélaire, Christina Bauer, rayonnante à Cannes le week-end dernier. Paris, pour sa part, veut prolonger les belles heures. 3e de LAF, les Mariannes n’ont plus été à pareille fête depuis bien longtemps et une quatrième victoire d’affilée, devant Chamalières, pourrait permettre aux Parisiennes de s’installer plus solidement encore dans le quatuor de tête. Enfin, Marcq-en-Barœul croise Vandoeuvre Nancy dans un match qui peut permettre au vainqueur de rester en lutte pour le Top 8. 

LBM (10e journée)
C’est un choc entre co-leaders ce samedi sur la Côte d’Azur. Les Dragons cannois accueillent en effet Mende pour un match au sommet, dont l’intérêt va au-delà de la première place. Tous deux lestés par deux revers consécutifs, Cannois et Mendois sont en quête de rebond et cette affiche XL est l’occasion idéale de se rebiffer.

Saint-Quentin, en tout cas, entend bien profiter de ce duel frontal. Troisième leader de la meute, le SQV est en déplacement chez France Avenir 2024, où il semble en mesure de faire proprement le travail. Equipe en forme du moment, Saint-Jean-d’Illac n’est qu’à un petit point du trio de tête avant de croiser Avignon. Un match qui peut compter car si les Girondins venaient à décrocher un septième succès d’affilée, ils  pourraient mettrait une distance certaine entre le quatuor de tête et le reste de la bande LBM.

Nancy et Rennes, qui s’affrontent ce week-end en Lorraine, ont donc tout intérêt à ne pas se faire décramponner. Pour les Nancéiens, il s’agira de rester maîtres à la maison, ce qu’ils ne sont parvenus à faire que deux fois sur leurs cinq réceptions jusque-là. A égalité de points, Ajaccio et Martigues veulent, eux aussi, basculer du bon côté et ne pas se faire distancer. Le duel vaudra donc cher. Enfin, Fréjus reçoit Lyon dans une rencontre qui pourrait mettre l’ASUL en posture délicate si le promu lyonnais venait à s’incliner.   

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies